VULVE ET VAGIN


L’hygiène intime féminine

Il s’agit ici de l’ensemble des règles de propreté et de comportement appropriées au fonctionnement normal des organes génitaux de la femme. Il ne sagit pas d’éviter une  éventuelle infection par les germes généralement sexuellement transmissibles, mais de maintenir en équilibre la flore vaginale  physiologique. Et nous allons voir que tout déséquilibre de cette flore...

Plus ...

Les vaginoses

Leucorrhées, pertes malodorantes, irritation vulvaire sont une cause fréquente de consultation chez le gynécologue. Bien sûr, une vaginite d'origine sexuellement transmissible devra toujours être éliminée, mais dans la plupart des cas, il ne s'agit pas d'une véritable infection, il ne s'agit pas d'une contamination de microbres provenant d'une cause extérieure, mais d'un simple déséquilibre de la...

Plus ...

Vaginites et infections vaginales

La vaginite est l'inflammation du vagin, souvent associée à l'inflammation de la vulve, (vulvite), essentiellement d'origine sexuellement transmissible. Elle ne doit pas être confondue avec la vaginose qui, elle, n’est pas sexuellement transmissible, et qui n’est due qu’à un déséquilibre de la flore vaginale, même si certaines vaginoses entraînent un certaine inflammation de la muqueuse...

Plus ...

L’herpès génital

L’herpès génital est une maladie virale sexuellement transmissible fréquente et hautement contagieuse  Les virus de l’herpès   Les virus Herpes simplex (HSV) font partie de la famille des Herpesviridae qui comporte huit types. Les deux premiers sont responsables de l’herpès. Ce sont : -HHV-1 = HSV-1 (herpes simplex virus 1) : provoque l'herpès buccal ; c’est le classique...

Plus ...

Lichen scléreux vulvaire

 C’est la dermatose vulvaire la plus fréquente, source d’une gêne fonctionnelle parfois notable qui altère la qualité de vie et en particulier la vie sexuelle des patientes. Surtout, il est le principal précurseur potentiel du carcinome épidermoïde vulvaire qui est histologiquement associé au lichen scléreux dans deux cas sur trois.  Signes Les signes cliniques sont...

Plus ...

Condylomes génitaux

Les condylomes ou verrues génitales ou encore communément appelés crètes de coq, sont des lésions génitales externes bénignes dues au virus HPV (Human Papilloma Virus). C'est l'une des infections génitales les plus fréquentes. On estime qu’une  personne sur dix est porteuse du virus, mais seulement une sur cent présente ces lésions appelées condylomes. La transmission...

Plus ...

Kystes et abcès de la glande de Bartholin (Bartholinites)

Les kystes et les abcès de la glande de Bartholin représentent la pathologie kystique infectieuse la plus fréquente de la région vulvaire. Deux pour cent des femmes développeront un kyste ou un abcès de la glande de Bartholin au cours de leur vie. La glande de Bartholin Les glandes de Bartholin sont situées de chaque...

Plus ...