Mamelons ombiliqués

Mise à jour: Janvier 2017                                                                                                                                  Retour

 
L’ombilication des mamelons est une malformation fréquente source de complexes et gênant parfois fortement l’allaitement. Ce dernier est parfois possible soit naturellement (au prix d’une technique correcte), soit à l’aide d’un tire lait.


On décrit trois stades:

    -Stade 1: Les mamelons sont plats : il n'existe pas d'angle net entre l'aréole et la pointe du mamelon. mais ils peuvent s’extérioriser par stimulation. Ils restent alors extériorisés quelques instants avant de se rétracter à nouveau. Dans ce cas l’allaitement est possible.

    -Stade 2: les mamelons sont coniques et la surface plane est minime. Ils s’extériorisent plus difficilement mais on peut y arriver par des tractions répétées. Il se rétracte par contre immédiatement après.

    -Stade 3: Les mamelons sont réellement ombiliqués carrément invaginés et ils s'enfoncent lorsque les aréoles sont stimulées. Ce phénomène peut être lié à une fibrose rétractile locale ou a une rétraction des canaux. Les manoeuvres locales d’étirement sont inefficaces. L’allaitement est impossible. Ce sont ces  cas qui peuvent relever d’une petite intervention chirurgicale dans la mesure où ils sont idiopathiques.


Causes des mamelons ombiliqués

Il s’agit le plus souvent d’une anomalie congénitale présente dès la naissance. Bien souvent il n’y a aucune cause et le phénomène est du à la briéveté des canaux galactophores. Il faut enfin avoir à l’esprit certaines autres causes qui peuvent nécessiter une conduite particulière: cancer du sein, Paget mamelonnaire,, séquelles de traumatismes, infection du sein, ptose mammaire, grossesses successives,...



Traitement

Le traitement est chirurgical mais ne concerne que les stades 3 et les rétractions congénitales sans cause précise.

Le principe du traitement repose sur la section des canaux galactophores qui entraine immédiatement le relachement du mamelon, complété par un point en cadre pour resserer la base du mamelon et le maintenir en érection. Il est en outre possible d’interposer deux petits lambeaux qui sont prélevés sur l’aréole et placés entre le mamelon et la glande mammaire dans le but d’éviter les récidives. Après cette intervention, l’allaitement est impossible.

Les méthodes par tractions, voire par l’acide hyaluronique sont inutiles puisque la cause est la rétraction des canaux galactophores qu’il faut sectionner.