Hypertrophie mammaire

Mise à jour: janvier 2017                                                                                                                                                      Retour

 

L’hypertrophie mammaire est une anomalie fréquente qui peut apparaître dès la période pubertaire ou être secondaire à la grossesse ou apparaître avec l’age ou lors de prise de poids. L'hypertrophie mammaire est fréquemment associée à un affaissement de la poitrine appelé ptose mammaire.

Le traitement est chirurgical: plastie mammaire de réduction.


Indications de la plastie de réduction

La réduction mammaire est indiquée en cas de volume excessif des seins pouvant être responsable de macérations sous le sein, de dorsalgies de douleurs aux épaules et à la nuque, voire d'une déformation de la colonne vertébrale due au poids des seins. Elle peut également être envisagée en cas de gêne psychologique importante, avec des difficultés pour se vêtir et/ou d'asymétrie mammaire associée. En France, un remboursement par l’assurance maladie est admis lorsque ll’on retire plus de 300 grammes par sein. Cela correspond, en général, à la diminution d'un ou de 2 bonnets.


Moment requis pour cette intervention

L'âge minimum pour cette intervention est de 17 à 18 ans environ, âge où le développement mammaire est achevé. Il n'y a pas de limite d'âge pour une intervention si la patiente ne présente pas de contre-indications.


Réduction mammaire et grossesse

Il est préférable d'effectuer la plastie de réduction mammaire une fois toutes les grossesses achevées, afin de ne pas entraver le résultat esthétique. Néanmoins, une grossesse est toutefois possible après une intervention. Il faut savoir que la possibilité d’allaitement va dépendre de la technique utilisée et de la section éventuelle des canaux galactophores.


Technique chirurgicale

Cette opération sectionne des pans entiers de glande mammaire et donc un certain nombre de vaissaux sanguins. La technique utilisée doit conserver un minimum de vascularisation du sein restant afin d’éviter une éventuelle nécrose cutanée et en particulier du mamelon. Il existe schématiquement des techniques dites à pédicule supérieur et des techniques à pédicule inférieur.  Il s’agit d’une intervention  dont la durée est d’environ trois heures.


Exemples de Résultats