Echograhies du premier trimestre

 

I-L’échographie de datation 

Une première échographie est souhaitable, le plus tôt possible, idéalement vers la 8ème semaine d’aménorrhée. On peut la qualifier d’écho de datation, même s’il est encore possible de dater le début de grossesse lors de l’échographie de 12 semaines avec assez de précision.

Les intérêts de cette première échographie sont:

    1-De dater  le plus précisément possible le début de grossesse. Cela est important pour:

        -déclarer le grossesse avant 14 semaines ;

        -prescrire les trois échographies obstétricales aux bonnes dates(12, 22 et 32semaines);

        -réaliser le dépistage de la trisomie 21 et des anomalies chromosomiques par les marqueurs sériques et la mesure de la clarté nucale dans une fourchette de date qui est très précise: entre 11 semaines et 13 semaines + 6 jours;

        -Mise en place de la surveillance de fin de grossesse en cas de terme dépassé.

        -décider de la conduite à tenir en cas de menace d’accouchement prématuré ou de rupture prématurée
des membranes;

        -choisir correctement la date de la naissance en cas de césarienne programmée ou de déclenchement dans le cadre d’une politique de programmation de principe de l’accouchement.

    2-D’anticiper les conduites à tenir en cas de grossesse extra-utérine ou de grossesse arrétée, avant la survenue des complications.


II-L’échographie dite de 12 semaines ou écho T1

Elle permet une datation (si non faite avant), une première approche morphologique permettant de voir des malformations majeures, et le calcul de risque d’anomalies chromosomiques. Voir: le dépistage des anomalies chromosomiques.